Athlétisme

Sport paralympique le plus populaire, l’athlétisme fut l’un des premiers sports à être intégré aux programmes des jeux paralympiques de Rome en 1960. C’est l’une des disciplines ouverte à toutes les formes de handicap et, regroupe par conséquent le plus grand nombre d’athlètes: debout ou en fauteuil il y a toujours possibilité de pratiquer l’athlétisme.



Les 4 familles de l’athlétisme handisport

Les courses (sprint, ½ fond, fond).

Les sauts (hauteur, longueur, triple sauts).

Les lancers (poids, javelot, disque).

Les épreuves combinées.



Public concerné

Paraplégique, tétraplégique et assimilé : pratique en fauteuil roulant.

Amputé et assimilé : en fonction du nombre et du niveau d’amputation et pratique debout.

Malvoyant et non-voyant : accompagnés d’un guide ou non.

Infirme Moteur Cérébral : en fonction du degré de handicap, pratique debout ou en fauteuil roulant.



Organisation de l’activité

L'athlétisme se pratique très peu en loisir. C'est une discipline "mesurable" d'où une forte aspiration des athlètes à la compétition et à la confrontation.

En compétition sur le plan National/Régional.

Championnat de France :

- interclubs sur route et sur piste pour les personnes en fauteuil.

- interclubs sur piste pour les personnes debout.

- semi marathon.

- en salle pour les personnes debout.

- individuel de plein air sur qualification pour tout type de handicap.



Sur le plan International :

Championnat d'Europe, Championnat du Monde, Jeux Paralympiques, Meetings internationaux, Jeux spécifiques.


Epreuves et réglementations :

Elles s'appuient sur celles de la Fédération Française d'Athlétisme.

Quelques adaptations sont nécessaires pour permettre l'accès du sport à tous? Elles concernent principalement:

- "les épreuves guidées" des déficients visuels.

- les courses et les lancers en fauteuil roulant.

- le poids des engins de lancer.



Matériel

Fauteuil spécifique à l’athlétisme pour la course (cadre rigide monté sur 3 roues) et accessoires (casques et gants renforcés).

La pratique « debout » pour les amputés de membres inférieurs nécessite l’utilisation de prothèse spécifique.



Lieux de pratique

Avec la section de l'ASFAS Athlétisme à Saran